coup de coeur, Lecture commune, Mes lectures

Outlander tome 2 : le talisman

Salut salut,

Bon, aujourd’hui, je reviens avec du lourd.
En terme de nombre de pages, en poids etc…
Donc, cet été, j’ai lu en lecture commune avec ma copine Valérie (son profil insta est top, je vous conseille d’aller le voir : unlivreuneetoile), le tome 2 d’Outlander de Diana Gabaldon.
Il nous a fallu un moment mais ça en valait la peine ;).
outlander tome 2
Quatrième de couverture

1968. À la mort de son mari, Claire Beauchamp emmène sa fille en Écosse, sur les lieux mêmes où, vingt ans plus tôt, elle a vécu d’extraordinaires aventures…
Des aventures qui, dans ce second tome, vont conduire Claire et Jamie dans le Paris du siècle des Lumières. Leur but ? Empêcher Charles-Eduard Stuart d’accéder au trône, un événement qui marquerait le début d’une répression sanglante dans les Highlands. Mais dans leur course effrénée, le couple découvrira à ses dépens qu’on ne peut modifier le cours de l’histoire impunément…

Mon avis

Bon, d’abord, j’aime Jamie. Que les choses soient bien claires…
Et si vous n’avez pas lu le premier tome, ne lisez pas mon avis parce qu’il va y avoir du spoil…
Nous retrouvons Claire en 1968.
J’avoue, j’étais trop triste dès le départ, de ne pas être en 1743 avec Jamie, quand on les a laissés. Mais soit. Nous faisons la connaissance de Brianna, une jeune femme au fort tempérament et j’avoue qu’elle m’a bien plu.
Bien sûr, la partie à l’époque actuelle de Claire ne dure qu’un temps et bientôt, nous retrouvons notre bel Highlander.
Nous suivons leurs péripéties en France où ils doivent essayer de faire échouer la tentative de remettre sur le trône d’Angleterre un jacobite et ainsi éviter la débandade de la bataille de Culloden.
J’ai trouvé la partie à Paris parfois très intéressante et avec des personnages vraiment géniaux comme l’apothicaire et la mère supérieure de l’hôpital mais aussi très très longue. Toutes ces histoires politiques étaient pour moi un brin rébarbatives.
Comme dans le premier tome, certains passages m’ont également choquée. Et encore une fois, je sais qu’il faut tout remettre dans le contexte de l’époque mais je ne peux pas m’empêcher de penser que certaines choses auraient clairement pu être évitées avec le bon sens que nous avons maintenant sur certaines choses.
Heureusement que les démons de Jamie et quelques événements qui se passent dans cette partie-là m’ont plu. J’avoue que j’ai mis du temps à la lire.
La suite par contre a été un véritable coup de coeur. On retrouve l’Ecosse, les Highlands, on voit Édimbourg. On côtoie notre grand méchant et il est toujours aussi détestable.
Tout s’enchaîne très vite. Et on arrive inévitablement à la fin sans avoir vu défiler les pages.
Laisser Jamie a été un supplice.
Claire aussi mais bon, je le redis une dernière fois, enfin jusqu’à la fin du 3ème tome, j’aime Jamie.
D’ailleurs, j’ai bien senti l’appel de Valérie qui m’a dit qu’elle avait acheté la suite aujourd’hui… Promis, je tarde pas trop ;).

A bientôt,
Lisa

Lecture commune, Mes lectures

Outlander tome 1: Le Chardon et le Tartan

Bonjour à tous,

Pour mon tout premier « vrai » article ici, je viens vous parler de ma lecture du premier tome d’Outlander de Diana Gabaldon.

outlander tome 1

Résumé

1945. Claire passe ses vacances en Ecosse, où elle s’efforce d’oublier la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d’une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale voue un culte étrange. Claire aura tôt fait d’en découvrir la raison : en s’approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d’un champ de bataille. Le menhir l’a menée tout droit en l’an de grâce 1743, au cœur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura-t-elle revenir à son existence d’autrefois ?

Mon avis

Décrire ce livre n’est pas facile.
Alors autant commencé par le commencement. Ce livre, j’en ai entendu parler sur Instagram. Les avis étaient bons, très bons même. Ça m’a donné envie. Il en faut peu parfois.
En discutant (toujours sur Instagram) avec une des super rencontres que j’ai fait là-bas, nous avons décidé de lire ensemble. Une première pour moi.
Partie par partie, nous sommes plongées dans l’histoire de Claire et Jamie.

Comme Claire, l’héroïne, j’ai fait un saut dans le temps.
D’abord dans l’après deuxième guerre mondiale. Dans une Écosse semblant vivre encore avec certaines traditions du passé, j’ai suivi Claire et son mari sur les traces d’un ancêtre de ce dernier, Jack Randall, capitaine des dragons anglais.
On découvre leur amour, leurs centres d’intérêt. On devient amis avec eux.
Et puis au détour d’une promenade dans un cercle de menhirs, tout bascule pour Claire. Et pour nous aussi.

craigh na dun

Notre deuxième saut dans le temps survient.
Nous voilà au XVIIIème siècle. En l’an 1743.
Au temps des châteaux, des chasses aux sorcières, des kilts, des clans écossais, des Highlander.

tartan
Claire se retrouve plongée dans le passé et nous avec elle.
On vit tout avec elle et ses compagnons de voyage. Le froid, la fatigue, la peur de se faire prendre par les anglais.
On découvre et on craque pour Jamie. Le héros parfait. Parfaitement imparfait.  Si quelqu’un ne l’a pas aimé, qu’il se lève et se fasse connaître!!!

J’ai presque tout aimé dans ce livre.
Les paysages d’Ecosse que l’on imagine, la vie au XVIIIème siècle.
Claire et son caractère bien trempé. Sa force pour s’adapter après avoir perdu tous ses repères.

claire
Jamie. Son courage, sa détermination, son histoire. Ses faiblesses et ses tourments.

jamie
J’ai un seul point négatif. Qui n’a rien à voir avec l’écriture qui est fluide et addictive. Et ce point, je l’ai encore en travers. J’ai trouvé qu’on prônait un peu trop les châtiments corporels. La fille bienveillante et féministe en moi a hurlé au scandale mais vraiment hurlé au scandale. J’étais là, derrière mon bouquin, énervée comme pas deux, à essayer de relativiser. En vain.
Vous me direz qu’il faut remettre les choses dans la perspective de l’époque mais honnêtement je n’y arrive pas.

A part ce détail (qui n’en est pas toujours un), j’ai adoré ma lecture. Vraiment adoré.
Il y a un dernier point positif. C’est d’avoir partagé cette lecture. J’ai découvert quelqu’un de vraiment sympa et on a même décidé de lire le deuxième ensemble!

Vous l’avez lu? Qu’en avez-vous pensé?

A bientôt pour un autre avis.
Lisa