coup de coeur, Mes lectures

Un palais de cendres et de ruines

Bonjour à tous !

Pour continuer dans ma lancée des chroniques de tome 3, voici celle d’Un palais de cendres et de ruines de Sarah J. Maas, publié aux éditions De la Martinière Jeunesse.
Je tiens à souligner la très belle couverture qui reste parfaitement dans la lignée des précédentes.



Quatrième de couverture

Devenue Grande Dame de la Cour de la Nuit, Feyre a offert son cœur à Rhysand. 
Après la trahison de Tamlin, pourtant, la jeune femme n’a eu d’autre choix que de suivre celui-ci à la Cour du Printemps, qu’elle considérait autrefois comme sa maison. Mais Feyre n’a qu’une idée en tête : découvrir ce que manigance Tamlin, qui s’est rangé aux côtés du roi d’Hybern, et rentrer au plus vite à la Cour de la Nuit. 
Car la guerre contre Hybern est imminente, et Feyre et Rhysand doivent à tout prix rallier les Grands Seigneurs à leur cause… 

Mon avis

Sans surprise, j’ai adoré ce dernier tome.
Pourtant, c’était mal barré. J’ai trouvé le début à la Cour du Printemps très long. Je n’arrivais pas à entrer dans l’histoire. Pourtant, cette partie était intéressante. Mais Feyre m’énervait à créer ses intrigues, Tamlin était inexistant à part pour être jaloux et Ianthe, égale à elle-même, plus que détestable. Seul Lucien avait grâce à mes yeux.
Mais dès lors que nous quittons la Cour du Printemps, tout devient intéressant. On rencontre de nouveaux personnages, plus ou moins sympathiques. On voit les autres cours, on voyage et c’est vraiment super.
Et enfin, on rentre à la maison. Là, nous y attendent Rhysand et les autres et j’étais vraiment trop contente de les retrouver.
On découvre plus en profondeur les sœurs de Feyre et je les ai beaucoup aimées toutes les deux. On a envie d’apprendre ce qui leur est arrivé quand elles ont été plongées dans le Chaudron et quels pouvoirs y ont-elles gagné. Et j’ai adoré ce que l’auteure a trouvé. Le personnage de Nesta, sous son apparente froideur, est particulièrement intéressant.
A côté de nos personnages préférés, il y a toute l’intrigue, la guerre qui arrive enfin, les alliances avec les autres cours. C’est drôle, énervant, jouissif quand les méchants mordent la poussière.
Certaines révélations ne m’ont pas plu du tout… Parce que je rêvais d’une histoire d’amour entre deux des personnages et je suis vraiment dégoûtée. Mais bon, si c’est la volonté de l’auteure, je n’ai malheureusement que le choix de l’accepter.
Je me suis tellement attachée aux personnages que j’ai trouvé la fin hyper rapide. Je ne voulais pas les laisser ! J’aurais lu encore des pages et des pages sur ce qui pouvait leur arriver après et que j’imaginais.
Mon gros coup de cœur dans ce tome va à Cassian et Azriel. J’ai tout aimé chez eux. Dans les autres tomes aussi mais particulièrement dans celui-ci.
J’ai beaucoup aimé le suriel et les monstres…
Bref, j’ai l’impression que mon avis n’est pas du tout construit. Mais j’ai adoré. C’est l’essentiel non ?

A bientôt pour une autre chronique.
Bises.
Lisa

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s