Malala, l’histoire de mon engagement pour le droit des filles

Bonjour à tous,

J’ai lu Malala, mon engagement pour le droit des filles de Malala Yousafzai et Michel Laporte grâce à NetGalley et aux éditions Hachette que je remercie sincèrement.
J’avais bien entendu, comme tout le monde, entendu parler de Malala mais je n’avais jamais pris le temps de me pencher sur son livre.
Le trouver sur NetGalley dans cette version adaptée pour un public jeunesse m’a tout de suite attirée.

Résumé

L’histoire vraie de Malala, plus jeune lauréate du prix Nobel de la paix, et de son combat pour l’éducation.
Avant de devenir célèbre, Malala était une jeune fille comme les autres qui a simplement osé défendre une cause qui lui tenait à cœur. Dans sa région du Pakistan autrefois si paisible, alors qu’on leur interdit désormais d’aller à l’école, Malala a risqué sa vie pour le droit de toutes les filles à recevoir une éducation.  
Cette version abrégée de son autobiographie, qui inclut des illustrations, un glossaire, ainsi qu’une chronologie de la vie de Malala, raconte l’histoire remarquable d’une jeune fille qui a refusé de se taire. Malala s’exprime face à la haine pour offrir son message de persévérance et d’espoir.

Mon avis

Cette version de l’histoire de Malala m’a donné envie de lire la version non abrégée.
J’ai beaucoup aimé cette version quand même. C’est un livre que l’on devrait étudier à l’école.
J’ai admiré cette fillette puis cette jeune fille qui s’est toujours battue pour que ses droits soient les mêmes que ceux des garçons.
J’ai admiré ce père, cet érudit, qui n’a jamais pensé qu’une fille valait moins qu’un garçon.
Il y a leur histoire dans ce roman, celle d’une famille que la vie va changer. Mais il y a aussi notre Histoire, celle avec un grand H. La montée des talibans, de l’islam extrémiste et de ce retour en arrière au niveau des idées. Les droits des gens bafoués, ceux des femmes n’en parlons pas…
Quoique si parlons-en, parce que toute l’histoire de Malala est là. Elle a osé parler. Alors qu’elle n’en avait plus le droit. Ils ont voulu la faire taire, elle a survécu et gagné encore en médiatisation.
Le texte est très facile à lire. Les petits encarts permettent d’en apprendre plus sur l’islam et ses coutumes et c’est très intéressant. Les petites illustrations sont vraiment belles.

Ce livre était ma dernière lecture de 2018 (si l’on exclut Harry Potter et l’ordre du Phénix que j’ai relu) et je suis ravie d’avoir terminé l’année avec un texte lourd de sens, un texte fort qui milite pour le droit à l’éducation des filles et pour les droits des enfants.
Je suis persuadée que nous vivrons dans un monde meilleur le jour où tous les enfants à égalité auront droit à l’éducation. Les hommes et les femmes ainsi instruits pourront alors se battre pour leurs droits et contre l’obscurantisme.

Citations

« Au Pakistan, quand naît un garçon, c’est l’occasion de réjouissances. […] Mais quand c’est une fille, personne ne vient rendre visite aux parents. »
« On pourrait dire que j’ai grandi à l’école. L’école était mon monde, et le monde, c’était l’école. »
« Parce que dans un pays où tant de gens considèrent que c’est du gaspillage d’envoyer les filles à l’école, un professeur est la personne qui vous aide à croire dans vos rêves. »
« Le terrorisme, c’est aller se coucher le soir sans savoir quelles horreurs le lendemain matin apportera. C’est descendre dans sa propre rue en ignorant à qui on peut faire confiance. C’est l’ennemi partout, et les attaques qui viennent de nulle part. »
« – La nuit, notre peur est forte, jani, a-t-il répondu. Mais le matin, à la lumière, nous retrouvons notre courage. »
« Je conçois le monde comme une famille. Quand l’un de nous souffre, nous devons tous donner un coup de main pour l’aider. »
« Je ne lève pas la voix pour crier mais pour que ceux qui n’ont pas de voix puissent être entendus. »
« Ils ont pensé que des balles nous feraient taire. Mais ils ont échoué. Voilà que, de ce silence, se sont élevées des milliers de voix. »
« Un enfant, un professeur, un crayon, un livre peuvent changer le monde. »

A très vite pour un nouvel article, mon bilan de l’année 2018… Oui, je sais, je suis carrément en retard!
Lisa

2 commentaires sur « Malala, l’histoire de mon engagement pour le droit des filles »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :