coup de coeur, Lecture commune, Mes lectures

Outlander tome 2 : le talisman

Salut salut,

Bon, aujourd’hui, je reviens avec du lourd.
En terme de nombre de pages, en poids etc…
Donc, cet été, j’ai lu en lecture commune avec ma copine Valérie (son profil insta est top, je vous conseille d’aller le voir : unlivreuneetoile), le tome 2 d’Outlander de Diana Gabaldon.
Il nous a fallu un moment mais ça en valait la peine ;).
outlander tome 2
Quatrième de couverture

1968. À la mort de son mari, Claire Beauchamp emmène sa fille en Écosse, sur les lieux mêmes où, vingt ans plus tôt, elle a vécu d’extraordinaires aventures…
Des aventures qui, dans ce second tome, vont conduire Claire et Jamie dans le Paris du siècle des Lumières. Leur but ? Empêcher Charles-Eduard Stuart d’accéder au trône, un événement qui marquerait le début d’une répression sanglante dans les Highlands. Mais dans leur course effrénée, le couple découvrira à ses dépens qu’on ne peut modifier le cours de l’histoire impunément…

Mon avis

Bon, d’abord, j’aime Jamie. Que les choses soient bien claires…
Et si vous n’avez pas lu le premier tome, ne lisez pas mon avis parce qu’il va y avoir du spoil…
Nous retrouvons Claire en 1968.
J’avoue, j’étais trop triste dès le départ, de ne pas être en 1743 avec Jamie, quand on les a laissés. Mais soit. Nous faisons la connaissance de Brianna, une jeune femme au fort tempérament et j’avoue qu’elle m’a bien plu.
Bien sûr, la partie à l’époque actuelle de Claire ne dure qu’un temps et bientôt, nous retrouvons notre bel Highlander.
Nous suivons leurs péripéties en France où ils doivent essayer de faire échouer la tentative de remettre sur le trône d’Angleterre un jacobite et ainsi éviter la débandade de la bataille de Culloden.
J’ai trouvé la partie à Paris parfois très intéressante et avec des personnages vraiment géniaux comme l’apothicaire et la mère supérieure de l’hôpital mais aussi très très longue. Toutes ces histoires politiques étaient pour moi un brin rébarbatives.
Comme dans le premier tome, certains passages m’ont également choquée. Et encore une fois, je sais qu’il faut tout remettre dans le contexte de l’époque mais je ne peux pas m’empêcher de penser que certaines choses auraient clairement pu être évitées avec le bon sens que nous avons maintenant sur certaines choses.
Heureusement que les démons de Jamie et quelques événements qui se passent dans cette partie-là m’ont plu. J’avoue que j’ai mis du temps à la lire.
La suite par contre a été un véritable coup de coeur. On retrouve l’Ecosse, les Highlands, on voit Édimbourg. On côtoie notre grand méchant et il est toujours aussi détestable.
Tout s’enchaîne très vite. Et on arrive inévitablement à la fin sans avoir vu défiler les pages.
Laisser Jamie a été un supplice.
Claire aussi mais bon, je le redis une dernière fois, enfin jusqu’à la fin du 3ème tome, j’aime Jamie.
D’ailleurs, j’ai bien senti l’appel de Valérie qui m’a dit qu’elle avait acheté la suite aujourd’hui… Promis, je tarde pas trop ;).

A bientôt,
Lisa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s